Quels sont mes droits en cas d’absence de mon employeur ?

publié le 25/11/2013
En cas d’absence temporaire ou prolongée de votre employeur, il doit continuer à verser votre rémunération telle que définie dans votre contrat de travail.

Si votre employeur est amené pour des raisons de santé, familiales ou convenance personnelle à s’absenter temporairement de son domicile ou à vous imposer de ne pas venir travailler, il doit continuer à vous rémunérer comme si vous aviez effectué normalement vos heures de travail.

Une absence temporaire, même pour une raison légitime (une hospitalisation, par exemple) ne constitue pas un motif suffisant pour suspendre les engagements du contrat ainsi que votre rémunération sur la période concernée.

En cas d’absence de votre employeur qui perdure ou s’il devait se trouver dans l’impossibilité de continuer à vous employer, il pourra procéder à votre licenciement.

En cas de décès de votre employeur le contrat s’arrête automatiquement. La date de décès fixe le début du préavis.

Dans les deux cas, vous percevrez :

Exemple :

Exemple :

Votre employeur se casse le col du fémur, il est hospitalisé pendant deux semaines et vous demande de ne pas venir travailler durant cette période, il devra pendant son absence continuer à vous rémunérer normalement.

En revanche, votre employeur part en cure deux semaines chaque année, comme prévu au contrat de travail, il vous demande de ne pas venir travailler durant cette période, vous ne serez pas rémunéré.

Un portail unique pour une information sûre et officielle
Sous l'égide du Ministère des Affaires Sociales et de la Santé